La contre-révolution en URSS a conduit les peuples à la guerre !

Depuis le 24 février, la Russie est entrée militairement en Ukraine. 30 ans après la chute de l'URSS, les peuples des anciennes républiques soviétiques font face aux conséquences de la contre-révolution et de l'impérialisme dans leur pays.


Poutine justifie son invasion de l'Ukraine en mentionnant le "vol de terres russes par les bolcheviks au profit [de l'Ukraine]".

De la même manière, le gouvernement ukrainien n'a de cesse de diaboliser l'Union soviétique et de brandir en héros ceux qui ont collaboré avec l'occupant fasciste pendant la Seconde Guerre mondiale.


Les bourgeoisies russe et ukrainienne oublient commodément que ce sont les bolcheviks qui ont permis aux peuples russes et ukrainiens de vivre dans la paix durant plus de 70 ans et de construire ensemble une société plus juste, basée sur la planification scientifique de l'économie et sur le comblement des besoins sociaux: l'URSS. Ils oublient également que ce sont ces mêmes peuples qui ont combattu coude à coude dans l'Armée rouge, d'abord contre les armées blanches, puis 20 ans plus tard les fascistes pendant la Seconde Guerre Mondiale.



Les bolcheviks n'ont pas dérobé des terres russes au profit de l'Ukraine, ce sont les peuples travailleurs eux-mêmes qui ont pris les armes et qui se sont libérés du joug des impérialistes. Guidés par les principes marxistes-léninistes de l'autodétermination des peuples, les travailleurs d'Ukraine, de Russie, mais aussi de nombreux autres peuples de l'ancien Empire russe ont ensemble combattu pour former un État où le fruit du labeur ne bénéficie pas à une minorité d'individus mais à la société tout entière.


Le socialisme en Union soviétique a permis de grandes avancées dans tous les domaines sociaux et économiques, en témoigne par exemple l'avion Antonov AN-225 "Mriya", le plus gros avion-cargo du monde, fruit du travail de tous les peuples de l'URSS et symbole d'une époque où ces peuples partaient à la conquête des étoiles et où les innovations servaient avant tout les intérêts des travailleurs. Aujourd'hui, l'avion est un dommage collatéral de plus dans le conflit impérialiste en Ukraine.


Mriya représente parfaitement le destin tragique des travailleurs de l'ancienne Union soviétique. Alors que sous le socialisme, les peuples vivaient dans la paix et la coopération, libres de tares tels que le chômage et la misère. Les travailleurs pouvaient développer leur potentiel créatif.

Cependant, depuis 30 ans, les nationalismes locaux et la guerre détruisent systématiquement tous ces conquis, les peuples sont plongés dans la misère, le chômage et la mort.


Ni les peuples russe, ukrainien et même d'Europe occidentale n'ont d'intérêt à la guerre. Comme nous le voyons aujourd'hui, ce sont les travailleurs qui paient le prix d'une guerre que personne ne veut.




une journal 1_page-0001(1).jpg
abb.jpg