L’Initiative Communiste d’Europe dénonce « l'armée européenne » et les dangereux plans impérialistes

Dans une déclaration concernant les projets de création d'une « armée européenne » et l’aggravation dangereuse des compétitions inter-impérialistes, le secrétariat de l'Initiative des partis communistes et ouvriers d’Europe souligne ce qui suit :


Nous dénonçons les plans impérialistes USA-OTAN-UE qui ont été développés au cours de la période récente et qui conduisent à une aggravation supplémentaire de la concurrence inter-impérialiste, mettant les peuples en grand danger. La confrontation entre les États-Unis et la Chine pour la suprématie mondiale entraine la constitution de foyers dangereux [pour la paix] dans la zone de l'Indo-Pacifique et dans de nombreuses autres régions du monde.

Le récent accord de coopération militaire entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie (AUKUS) en est un développement caractéristique. L'expansion de l'OTAN (stratégie OTAN 2030) partout dans le monde, les exercices militaires et la concentration des forces le long des frontières russes, le soutien au régime anti-populaire en Ukraine et la possibilité d'adhésion de ce pays à l'OTAN, l'aggravation de la confrontation aux frontières de la Pologne et des États baltes avec la Biélorussie, et l’instrumentalisation de la question des réfugiés, créent une situation très dangereuse qui impose la vigilance des citoyens.


Dans le cadre de l'OTAN, l'UE participe à des exercices militaires gigantesques, à l’image de la prochaine opération de l’OTAN Atlantic Resolve en 2022 avec des bases militaires ou des programmes d'armement, tandis que, dans le prolongement de la Coopération Structurée Permanente (PESCO), elle promeut le renforcement d’une Armée d'une capacité de 5000 hommes sous le nom de Capacité de Déploiement Rapide. Sur la base de ce que l'on appelle la « boussole stratégique », c'est-à-dire la stratégie développée par la présidence française, l'UE cherche à renforcer sa capacité à intervenir directement partout dans le monde, à revendiquer une part plus importante de la redistribution des marchés, des sphères d'influence, de ressources énergétiques et de voies de transport, au profit des intérêts des monopoles européens, qui intensifient leur pénétration dans les pays tiers en utilisant des fonds, des ONG, de faux prétextes agités au nom par exemple d’« empêcher l'immigration » ou de « protéger les droits de l'homme ».


L’Initiative des Partis Communistes et ouvriers d’Europe sont fermement opposés aux plans impérialistes UE-USA-OTAN. Nous informons les peuples et contribuons à l'organisation de la lutte anti-impérialiste. Nous luttons contre les illusions des forces opportunistes et du soi-disant « Parti de la gauche européenne » sur la possibilité d'une réforme de l'UE en faveur des peuples. Nous appelons les peuples à se joindre à la lutte contre les plans plans impérialistes de l'UE, des États-Unis, de l'OTAN et de toutes les organisations impérialistes. Ce combat est inextricable de la lutte pour le pouvoir ouvrier, le socialisme.

une journal 1_page-0001(1).jpg
abb.jpg