Le travail tue : grève totale des dockers grecs contre le géant chinois Cosco

Nous apportons toute notre solidarité aux dockers et portuaires de Grèce, meurtris par la mort particulièrement sordide d’un ouvrier du groupe capitaliste chinois Cosco sur son lieu de travail.

En deuil et scandalisés par cet énième crime patronal, les dockers du groupe Cosco, propriétaire majoritaire du port du Pirée, ont réagi par la lutte et sont en grève ininterrompue depuis 7 jours.

Des milliers de travailleurs, avec le syndicat PAME, bloquent par la grève les circuits et flux économiques générés par le port tandis que les navires s’agglutinent dans la rade faute de débarquements. Le PAME impulse d'ailleurs une grande journée de grève nationale et interpro le jeudi 4 novembre.


Les travailleurs du port et le PAME font face au gigantesque monopole capitaliste chinois Cosco. Les dirigeants de ce groupe essaient actuellement de briser la grève par tous les moyens, légaux comme extra-légaux. Ce fait illustre à lui seul les caractères hypocrites et mensongers du « socialisme » (de marché) à la chinoise.


Les droits et vies des travailleurs ne sont pas négociables : vive la lutte des travailleurs grecs, vive le PAME !

une journal 1_page-0001(1).jpg