Communisme ou barbarie : crime impérialiste dans la Manche, 27 réfugiés morts noyés

27 migrants sont morts noyés dans la Manche cette semaine en tentant de rejoindre les côtes britanniques. Ce nouveau crime porte la signature, et de l’Etat français, et du Royaume Uni, et de l’Union européenne.

Rappelons qu’en France, toutes les 48 heures, les forces de l’ordre procèdent à des évacuations, confisquent des tentes qui se trouvent sur les terrains vagues de Calais alors même qu’elles contiennent parfois de l’argent liquide, des papiers d’identité, des demandes d’asile ou des médicaments. La police « républicaine » lacère les tentes et les cubes d’eau, gaze parfois la nourriture tandis que les médias et les politiciens, ou regardent ailleurs, ou encouragent cette barbarie sans nom.


Plus que jamais, nous affirmons que les migrants et réfugiés sont nos frères et sœurs de classe. Le sort des dizaines de milliers de réfugiés enfermés dans des camps modernes de concentration sur les iles grecques, le long des frontières avec l’UE, est un révélateur fondamental de l’hypocrisie de l’UE et des puissances impérialistes, responsables en premier lieu des déstabilisations et guerres qui poussent les populations à s’exiler.


Le sort des réfugiés est lié au capitalisme et à son stade suprême, l’impérialisme. Seule la liquidation de ce système barbare, la révolution et le Communisme, permettront de répondre définitivement à cette catastrophe humaine.


Dans l’immédiat, nous exigeons :

- Fermeture des Centres de Rétention Administrative (CRA) et de tous les camps de concentration pour réfugiés en Europe

- Le transfert immédiat et sans conditions des réfugiés vers la destination de leur choix

- Fermeture de toutes les bases militaires françaises à l’étranger

- Plus un seul soldat français hors de France

- Dissolution de Frontex

- Sortie de l’OTAN et rupture avec l’UE


une journal 1_page-0001(1).jpg
abb.jpg